Skip to main content

Lu 28 | 03 à 19h00

Ciné-conférence

Leçon 2 : Trompe-l’œil
Hitchcock et l’empire des signes : comment le faux est plus fort que le vrai

Par Diane Arnaud (critique et maître de conférences en esthétique filmique, Université Paris Diderot) | ciné-conférence ponctuée d’extraits de films | en langue française | 60’

La conférence est suivie d'un interlude "snack & drink" et de la projection de Vertigo. 

Les mirages et jeux de dupes cinématographiques ne sont jamais aussi captivants que lorsqu’ils concernent l’identité des protagonistes. Dans l’imposante filmographie d’Alfred Hitchcock, on distinguera deux œuvres des années 1950 où l’identification des figures est soumise aux puissances du faux. Tout d’abord The Wrong Man, drame en noir et blanc inspiré d’une histoire vraie, à l’ambiance sombre et au style rigoureux, puis le flamboyant et vénéneux Vertigo, adapté du roman policier de Boileau-Narcejac. Il s’agira d’analyser comment la méprise identitaire se signale mais aussi d’apprécier par quels biais elle se voit dissipée. Le faux est plus fort que le vrai dans la mesure où ce qui a été perçu de manière erronée continue d’être un vecteur de croyance et de fascination après le rétablissement de la vérité. Chez Hitchcock, la mise en scène du trompe-l’œil a l’art de prolonger et de diffuser l’illusion à l’instar d’un rayonnement insensé et c’est pourquoi elle s’est constituée en modèle.

Film-phare

Vertigo
USA 1958 | vostf | 128' | c | De : Alfred Hitchcock

Scottie, détective atteint de vertige, est engagé par un ancien ami pour surveiller sa femme Madeleine, qui s’identifie à une femme morte au siècle passé et pourrait être tentée de se suicider…

Ici c’est la raison qui s’égare. A chaque pas notre compréhension se heurte à une glace invisible. Dix fois nous croyons avoir franchi la porte d’une solution possible, et dix fois il nous faut rebrousser chemin. Nous zigzaguons, nous divaguons, complètement déroutés par les diableries de ce gros Minotaure malicieux qu’est Hitchcock. 

Autres films-clés illustrant « Trompe-l'œil »

03 | 04 à 20h00 : The Wrong Man | USA 1956 | Alfred Hitchcock

10 | 04 à 20h00 : Mr. Klein | France-Italie 1976 | Joseph Losey

17 | 04 à 20h00 : Body Double | USA 1984 | Brian De Palma

24 | 04 à 20h00 : Lost Highway | USA 1997 | David Lynch


Contact
the department

Contact details

17, place du Théâtre
L-2613 Luxembourg

Opening hours

Summer hours Monday to Friday

Daily screenings at 18:30 and 21:00 Box office opens: 30 minutes before screenings

Summer hours Saturday and Sunday

Saturday: 19:00 and 21:30 Sunday: 15:00, 17:00 and 20:30

A connected city ​

Follow Luxembourg City on social media

Social media

Follow the City of Luxembourg on social media.